Une seule et même humanité 5


« Un arbre qui tombe fait plus de bruit que toute une forêt qui pousse », dit le proverbe africain. Un cataclysme électoral fait plus de bruit que des milliards de cœurs qui battent et espèrent en silence.

Ce matin, la forêt qui pousse en moi s’adresse à la forêt qui pousse en toi, en lui, en chacun. Parce que « On a le cœur pour refuge » et que « c’est dans le cœur de l’Homme que Dieu a caché ses trésors », je choisis de me laisser toucher par cette vidéo de Keny Arkana, ces regards tout sourires, ces mots si puissants et légers à la fois :

« Dites aux grands de la terre, si petits soient-ils, que toute vie est sacrée pour de bon »

« Étreindre la Vie dans toutes ces formes »

« Au bord du vide, il ne reste plus que la chute libre ou le plein essor »

« Que la paix soit sur vous, sur nous, sur nos morts, sur nos vivants, de la paix pour le monde ».

Je vous laisse regarder cette merveilleuse humanité en action, en me rappelant ce que disent nos amis Bouddhistes : ce vaisseau que nous partageons, cette précieuse forme humaine, est extrêmement rare. Le Bouddha dit que si l’on lâche une tortue et une bouée dans l’océan, et que cette tortue vient à la surface pour respirer une fois tous les 10.000 ans, la probabilité que la tortue passe sa tête dans la bouée en émergeant, est plus élevée que pour un être sensible d’obtenir la précieuse existence humaine au cours du cycle des renaissances.

Alors, qu’est-ce que je fais de cette précieuse vie? Je dors et rêve, ou je profite des secousses sismiques du monde actuel pour m’éveiller à ma véritable nature??

« La Lumière de l’Âme c’est l’Amour. Qu’elle nous bénisse là où nos pieds se poseront. »

Je vous aime.

V.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “Une seule et même humanité

  • Véronique

    Merci Françoise, merci Camelia pour vos mots dansants, et merci pour tous les coeurs dansant dans l’invisible chaque lundi soir, chaque minute. C’est bon de se sentir reliés, alors pourquoi s’en priver?…
    A vida é bonita

  • Camelia

    Chere Véronique. Grand merci pour cette merveille et pour tes mots qui aident à me rappeller du sens de notre existence. Tout est apaisant et fort et le fil conducteur de nos réflexions qui lie nos expériences humaines dansantes et vécues ici, comme là-bas. Je te souhaite des bons jours balançants à la rencontre de ton essence. Bises. A bientôt