Détail archanges au sépulchre - Stage Archétype du Christ

Nous sommes « le Chemin, la Vérité, la Vie » : Danser l’Archétype du Christ


Stage résidentiel de Biodanza le weekend des 16, 17 et 18 novembre 2018

Aller directement aux INFOS PRATIQUES
Aller directement au Formulaire d’INSCRIPTION
La Lumière du Christ Monte Sahaja - Mooji - détail
Il est des mots tellement connotés culturellement, chargés de projections, alourdis par des siècles d’incompréhension, que si en plus la religion en a confisqué l’utilisation, c’est à peine si un mince filet de sens originel s’en échappe encore. Ainsi du nom du Christ et de l’Amour infini qu’il incarne. Or, « la religion chrétienne n’a pas le monopole du Christ ni de Jésus lui-même. Chaque génération doit redécouvrir sa vérité ».
(Marianne Williamson)

Pour remonter à la source, nous plongerons à la rencontre du sceau des origines (sens étymologique du mot archétype) dans les profondeurs de notre âme humaine. Car le Christ (l’archétype du Soi, de l’Amour infini) est « présent a priori en chacun de nous, mais en règle générale, au début à l’état d’inconscience », nous rappelle C.G. Jung. Éveiller le Christ intérieur passe par la découverte du fait que le Christ vit en nous plutôt que le projeter sur une figure extérieure, séparée de nous (voir à ce sujet notre article « Moi, le Christ : quand l’Archétype s’exprime).

Rentrer à la maison

Quand Jésus dit « Je suis le chemin, la vérité, et la vie » (Jean 14:16), il est évident qu’il fait référence non à sa personnalité, mais à cette conscience Christique, ce « Je Suis » universel qui est à l’oeuvre en lui et au cœur de notre propre cœur.

rembrandt-fils-prodigue retourTout au long du weekend, nous nous verrons proposer de faire nôtres ces paroles de Jean-Baptiste : « Il faut qu’ Il croisse, et que  je diminue » (Jean 3:30), « IL » étant l’archétype de l’amour divin en nous, le Soi, et « JE » étant l’ego, le petit moi englué dans l’illusion de séparation. Comme l’enfant prodigue de la parabole, nous nous retournerons et amorcerons ce grand virage à 180 degrés de l’extériorité à l’intériorité, de la peur à l’amour : cela s’appelle s’éveiller à notre nature véritable, ou rentrer à la maison.

Paroles vivantes, symboles et paraboles

Dans son livre Pour une Pédagogie des Archétypes, Hélène Jeanne Lévy Benseft propose que « la capacité de reconnaître le divin en soi et en l’autre, soit une réponse à l’appel de l’Archétype Christique, […] de l’inconditionnalité de l’amour. »

Ce stage s’adresse à celles et ceux qui choisissent de répondre OUI à cet appel, et de danser sur les pas de celui qui a assumé pleinement son horizontale humanité (Jésus) et sa verticale divinité (le Christ) pour les unir en son cœur sacré (Jésus-Christ).

  • Inspirés par les multiples symboles, gestes et rituels qu’il nous a laissés (la croix, l’eau et le vin, le pain de vie,…)
  • A l’écoute du Verbe toujours  vivant de ses paroles,  notamment celles des textes apocryphes
  • Et grâce à la puissance de transformation de certaines paraboles mises en mouvements,

nous unirons nos danses et nos présences pour remettre au centre de nous et au centre du cercle Celui qui nous dit « Vous êtes le sel de la terre. Vous êtes la lumière du monde. »

Et j’ose croire qu’Il répondra Présent, car ne nous a-t-Il pas dit « là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » (Matthieu 18:20)

Christ gratitude citation Rolando Toro

Ne pas confondre le Christ et la morale judéo-chrétienne

Adyashanti a beau affirmer que « la fonction première – et la plus importante – de la religion est de nous mettre en lien avec le mystère de la vie et le mystère de notre propre essence » ,   j’ai la nette impression que l’Eglise romaine-catholique a tout fait pour nous barrer l’accès direct à ce mystère vivant au cœur de nous-mêmes !

Marianne Williamson a raison de dire que les termes chrétiens sont si « chargés de culpabilité, de punition et de peur de l’enfer […] que de nombreuses personnes qui réfléchissaient ont décidé de les rejeter totalement. »

Rolando Toro s’indigne lui aussi : « Dans la morale judéo-chrétienne, la menace d’un Dieu terrible pèse, telle une épée de Damoclès, sur des êtres qui ne font qu’exprimer la beauté naturelle de l’instinct. Le poids de la culpabilité est l’héritage transmis pendant des siècles aux descendants de cette culture. »

La proposition de ce stage est d’offrir au compost de la vie pour les recycler tous les jugements, a priori, croyances et autres conditionnements moraux, sociaux et religieux qui nous empêcheraient d’incarner pleinement « l’amour auquel rien ne manque et qui, à nul être ne manque » (H. J. Lévy Benseft).

Pour aller plus loin : lire l’article poétique « Moi, le Christ : quand l’Archétype s’exprime ».

Infos pratiques

Quand?

Du vendredi 16 novembre à 17h30 au dimanche 18 novembre 2018 à 17h30.

Où?

Espace CreAcor
Mont 14
6698 Grand-Halleux

Plan d’accès

façade creacorLe stage est résidentiel. L’hébergement se fera en partie à l’Espace CreAcor même, en partie au gîte Le Marbatin, situé à quelques minutes à pied de CreAcor, dans des chambres de 2 ou 3 lits (1 chambre de 4 lits). Vous CreAcor Sallepourrez choisir votre chambre à votre arrivée.

La salle de danse, avec parquet et grand poêle à bois (mmmmh 😉  voir photo ci-contre), se trouve au cœur de CreAcor, de même que la salle à manger commune où seront servis les délicieux repas bio et végétariens concoctés pour nous par Florence, l’incroyable chef tout étoilée de La Flobette ;-).

Flobette potironGrand-Halleux est un lieu magique, un lieu d’union ( 🙂 si si) en lisière de forêt, qui permet un ressourcement authentique et une reliance immédiate à tous les règnes de Gaïa…

Pour qui?

Ce stage est destiné aux personnes ayant une pratique substantielle de la Biodanza (2 mois minimum – en cas de doute, merci de nous contacter). Il n’est pas indiqué pour une première découverte de la Biodanza.

Programme du weekend

L’accueil est prévu à CreAcor le vendredi à partir de 17h30.

Nous nous réchaufferons autour d’un premier repas préparé par Florence à 18h15, et la vivencia initiale débutera à 19h45. Si vous arrivez après le repas de vendredi (mentionnez-le clairement dans le formulaire d’inscription), merci d’être là pour 19h30 au grand plus tard.

Outre les vivencias de Biodanza, qui font partie intégrante du stage,  des moments de recueillement sont prévus, notamment dans la nature si le temps le permet, ainsi que certains rituels d’onction avec des huiles odorantes consacrées. Ces moments facultatifs vous seront présentés avec le programme du weekend à votre arrivée, le vendredi après-midi.

Participation

Prix du stage : 175 € (155 € pour toute inscription confirmée par paiement de l’acompte avant le 15 octobre 2018).
Hébergement en chambres de 2, 3 ou 4 personnes + pension complète (repas bio et végétariens, du vendredi soir au dimanche après- midi) : 140 € (forfait non adaptable)
Total du weekend (stage + hébergement + pension complète) : 315 € (295 € avant le 15 octobre)

Important : veillez à apporter votre couchage (draps et taie) et linge de toilette !

NB : nous proposons un tarif préférentiel à la personne qui acceptera de nous véhiculer de Auderghem à Grand-Halleux le vendredi après-midi (arrivée sur place pour 16h30) et retour le lundi matin (départ à 10h00), avec accès au véhicule sur place pour les déplacements d’un gîte à l’autre. Merci de  nous contacter avant de vous inscrire.

Facilitation

Véronica, Professeur certifiée de Biodanza® Système Rolando Toro, anime des groupes  hebdomadaires de Biodanza depuis 2010 et des Projets Minotaure depuis 2016. Elle est par ailleurs formatrice en relations humaines, Symboliste et Praticienne d’Onctions. Elle sera accompagnée de Denis pour la musique et l’organisation sur place <3.

Questions et Inscriptions

Pour vous inscrire, commencez par compléter le formulaire ci-après.

Pour garantir votre inscription, il vous suffit ensuite de verser 95 € d’acompte au nom de Aime Vis Danse asbl, 1160 Bruxelles. Compte n° IBAN  BE98 0688 9190 2293 – BIC : GKCCBEBB

Le solde, soit 220 € (ou 200 € tarif réduit), sera dû à l’arrivée sur place.
Un acompte versé n’est pas remboursable, sauf cas de force majeure[1] .

Pour toute question ou renseignements : aimevisdanse@gmail.com  ou via notre formulaire de contact.

[1] imprévisible, indépendant de la volonté et insurmontable
Revenir en haut de la page

Code de sécurité:
security code
Merci d'entrer le code de sécurité:

Envoyer

Revenir en haut de la page