coquelicot danseur de vie

Tu veux découvrir la Biodanza? Cette lettre est pour toi…


Lettre ouverte à un·e futur·e danseur·euse de vie

Veux-tu écouter la lettre plutôt que la lire?

Tu existes quelque part, même si mes yeux n’ont pas encore croisé les tiens. Tu vis quelque part, à l’intérieur de toi, tout comme je vis à l’intérieur de moi. En ce sens, nous vivons exactement au même endroit.

bleuets coquelicotsLe jour où tu viendras à la Biodanza, s’est mis en marche il y a bien longtemps.
Il approche, j’entends au loin son pas.
Et toi?
Entends-tu au plus profond de toi cet appel de la vie à la Vie, à davantage de vie pour faire fleurir tes semences enfouies ?

Entends-tu la musique des sphères et celle de tes cellules qui se répondent ?

On n’entends-tu encore que le brouhaha du doute et des combats ?

écouter l appel de l âme

chevalier armure rouilléeUn beau matin, tu te mettras en marche, et j’entendrai grincer ton armure rouillée, ton besoin d’amour réprimé, les dessins ou poèmes avortés dans ta plume par peur de la médiocrité. Sans doute ces grincements me rappelleront-ils ceux de mon propre corps et de mon cœur bancales. Alors je tendrai l’oreille de mon âme pour entendre la musique de tes rêves intacts, de ton enthousiasme adolescent, de ta sincérité, de ton désir d’aimer vraiment…

Tu entreras dans la salle, l’énergie de l’instant nous présentera l’un à l’autre.

Tu ne seras pas mon élève, car qui serais-je pour avoir à t’élever ? Et au niveau de qui, de quoi ? Je ne serai pas ton professeur, car je ne détiens aucune vérité qui ne soit tienne aussi.

Je me tiendrai face à toi comme une simple représentante de la vie, qui fait de son mieux pour être digne du grand honneur de vivre, pour ressentir et incarner la vie depuis le sommet de son crâne jusqu’au bout de ses orteils.

verger cueillette filletteJe serai facilitatrice de vie, de « vivencia », disons-nous en Biodanza. J’avancerai à pas doux, comme une jardinière en ton jardin. J’arroserai tes graines avec soin, douceur, et progressivité. Et tu feras de même pour chaque personne du groupe, et elles de même pour toi, pour que le verger magnifique que tu es déjà, puisse porter une multitude de fruits dans lesquels tu croqueras.

Et si parfois tu me trouves un peu sorcière ou chamane, sans doute auras-tu un tantinet raison ;-). Nous, facilitateurs de Biodanza, sommes un peu des chamans urbains, pour nous relier en profondeur aux forces de la nature et de la vie, pour les disséminer à chaque niveau, du personnel à l’universel.

« Alors, on danse ? »

Assez d’explications, venons-en à l’action.
Soyons généreux avec toutes nos cellules, pas juste avec nos neurones !

Voilà, nous levons l’ancre, ou bien nous décollons, choisis ta métaphore ! Cap sur la Vivencia. Mais où que nous allions, nous sommes toujours ici et maintenant, les deux pieds sur la terre qui nous porte. Apprête-toi à devenir héron, serpent, hippopotame, bambou chantant sous le vent, mère au chevet de l’enfant, arbre dansant entre ciel et terre, homme étoile, femme étoile, …homme et femme de vitruve

Apprête-toi à devenir la musique, à te laisser danser par elle.

Mais surtout, apprête-toi à devenir ou à redevenir un·e amant·e
Un·e amant·e de la vie intense, avec tout ce qu’elle charrie dans ses flots.
Un·e amant·e de l’humanité, de son indescriptible beauté.
Un·e amant·e de l’Amour, qui guérit et rétablit l’ordre originel de la vie.

Biodanza cheminer ensembleQue dirais-tu de danser non pas pour nier les ombres ni pour les « travailler », mais pour faire confiance à la lumière, à notre nature saine, lumineuse et aimante ?
Que dirais-tu de cheminer ensemble, en groupe, notre chemin individuel et unique vers qui nous sommes vraiment ?

Sur ce chemin de danse, à l’image de ton chemin de vie, tu es libre de suivre ou non tes impulsions, tes désirs, tes instincts. Jamais je ne jugerai ni n’émettrai d’interprétations sur tes paroles ou mouvements. Les danses sont reines : elles te connecteront avec tes ressources comme  avec tes carences. Peut-être y croiseras-tu des peurs, des blocages, des détours,… Peu importe. Ce qui compte, c’est la petite flamme de désir que la musique est capable d’allumer dans ton cœur : le désir d’aller chercher toi-même ce qui est bon pour toi. Et si ce désir grandit, tu récolteras dans ta nasse des brassées de plaisirs.premier contact

Cette rencontre avec l’intime de toi pourra mettre à jour de nouvelles motivations à vivre. Notre identité est tellement complexe, ouverte, inachevée. Tu te découvriras créateur de ta Vie, co-créateur du monde !

Les fourmis connaissent leur fourmitude, les chevaux leur chevalité, mais notre humanité est un chemin tortueux que nous perdons souvent, et retrouvons parfois.

Biodanza pour déployer notre humanitéLa Biodanza est là pour cela : nous permettre de devenir des Hommes et des Femmes dans le plein sens du terme, déployés, intégrés, heureux de se relier à tout ce qui vit et prenant soin de cette vie.

La vie nous veut en bonne santé, car notre santé est la peine expression de l’ordre cosmique. Mais combien sommes-nous à ramer à contre-courant ?

On apprend à aimer en aimant

Si tu souffres, si l’angoisse t’étreint, je t’inviterai à mettre cette émotion en mouvement, car l’émotion ne demande que cela : que nous la libérions par l’expression et le mouvement, afin que son énergie bloquée puisse re-circuler.

Qui veut manger un éléphant doit d’abord le couper en tranches. C’est par un petit pas que tout cela commence, ici, maintenant, dans ta vie, dans ce pas que tu t’apprêtes à faire pour traverser le cercle, dans cette ronde des transformations que tu t’apprêtes à quitter pour partir explorer.

audace de vivreExplorer quoi, où ? Je n’ai pas la réponse. Toi seul·e peux décider.

Changer de vie n’est pas confortable

Si je te disais le contraire, je te mentirais. Peut-être te faudra-t-il lâcher quelques cargaisons de croyances, de balises sécurisantes, de relations toxiques, pour te syntoniser sur la musique de l’univers, pour synchroniser les pulsations de ton cœur avec le grand battement des âges. La vie t’aidera, si tu l’aides : elle n’est que trop heureuse de reprendre sa place et ses droits !

Sache aussi que je suis là pour toi, que mes yeux, mes oreilles et mon cœur sont prêts à accueillir ce que tu voudras bien y déposer. Du bout des lèvres, lors des moments de partage verbal, du bout des yeux, ou à pleins bras.

Je suis là pour toi. Je l’ai toujours été, à travers mes errances et mes lumières de petite fille, de femme, de mère et d’amante.  C’est pour toi et pour moi que j’ai découvert la Biodanza, et c’est pour nous deux que je me suis lancée dans cette formation.

il est urgent de vivreAlors, es-tu prêt·e à embrasser avec moi cette plongée dans l’intensément vivant à laquelle nous convie la Biodanza ?

Oui ? Ton oui est-il entier ou à demi ? Qu’importe ! Viens le danser et le chanter avec nous dans la ronde de la vie !

Comme le clamait Christiane Singer :

« A la vie comme à la vie !
A la fête comme à la fête !
Vous n’avez qu’un seul devoir mes amis : être dans la joie ».

Bien à toi, véritablement,

Véronica

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.