Intégration conscience et corps

Témoignages


Débutants ou confirmés, ces participant·e·s à nos cours ou stages de Biodanza ont accepté de partager leurs avis et leurs vécus avec vous.
Un grand merci à eux!

Une resolidarisation aux autres

J’ai envie de dire mes impressions suite au cours. J’ai apprécié votre encadrement fait dans le respect et la joie, à deux donne certainement un plus…

Difficile d’exprimer tout mon ressenti, cependant ce qui émerge c’est que je me sentais me rejoindre en même temps que je sentais une resolidarisation aux autres.

Les discours m’ont atteinte également, comme si on pouvait oublier tous ces messages! Celui qui me porte et pourquoi je suis venue c’est vivre le réenchantement de la rencontre, de la vie.

Après le cours, je me suis sentie comme avec un arrêt sur ce qui plombe l’esprit et le corps, accompagnée de possibles pour aller ici et maintenant…

Pour ça je vous remercie de tout mon cœur ainsi que de m’avoir accueillie parmi vous.

 

Corinne D. Bruxelles A découvert la Biodanza à Ixelles en 2017

Un voyage évolutif

La Biodanza a eu un effet impressionnant sur ma vie de tous les jours.

Bien sûr, il y a d’abord le plaisir de se lier au groupe, d’apprendre à le connaître, à s’y intégrer, à le retrouver au fil des mois et évoluer ensemble. Il y a le plaisir de la musique, de la danse, de se préoccuper de moins en moins du regard des autres pour uniquement sentir les sons vibrer en soi et faire naître un mouvement. Le plaisir de se sentir en lien, de partager, de sentir notre commune humanité.

Au-delà de tout cela, j’ai réellement senti une évolution dans ma manière d’être en relation avec les autres et avec moi-même. J’ai observé les moments de malaise et ceux où je me sentais en confiance, j’ai appris à reconnaître mes limites et, de plus en plus, à les respecter – même si c’est le travail d’une vie. J’ai découvert que j’avais énormément de ressources et qu’il était possible de transposer les ressentis de la vivencia dans ma vie quotidienne.

Il suffit parfois de me rappeler une danse, une musique, pour me connecter de nouveau à ce ressenti. Il s’agit donc d’un voyage évolutif, dans le plaisir de la connexion à moi-même et aux autres, dans un cadre bienveillant et sans jugement.

 

Valentine, 26 ans Bruxelles Cours hebdomadaire depuis 2014

Tout est possible

La découverte de la Biodanza était comme une évidence sur mon chemin.

Danser l’expression de qui je suis, rentrer dans une communion avec moi-même, avoir rendez-vous avec un moment de silence intérieur fut magique dans la réactivation de mon potentiel.

Ça m’a ouvert les portes de « Tout est possible, il suffit de se donner le droit ».

Jamais je ne me suis ennuyée, chaque vivencia fut un régal dans ses découvertes.

Aujourd’hui, je rayonne la paix autour de moi, je vis l’instant présent, je m’amuse en créant mon bonheur au quotidien. Je suis le jardinier de ma vie et devenue ce chêne dont j’ai semé la graine il y a presque 6 ans en rencontrant Véronica, un bouquet d’enthousiasme, de générosité, d’énergie, de savoir…

Merci de plein cœur pour ces nombreux partages de grande richesse, merci aussi à Denis qui rajoute encore une présence, un équilibre, un sourire doux et paisible.

Vous êtes merveilleux, je vous adore.

 

Ariane Ansoult Zellik A dansé à Rhode puis à Ixelles pendant 3 ans

retour vers le père et pardon

Ouvrir une porte pour accéder à l’amour infini

Chère Veronica,

En premier lieu, je voulais te remercier de tout cœur pour ce magnifique week-end que tu nous as permis de vivre. Les « exercices » proposés m’ont permis de vivre des moments très forts, très porteurs.

Le samedi soir, danser notre soif d’infini et nos limites physiques (les deux m’ont permis de prendre conscience et d’intégrer plus pleinement mon essence humaine et divine) et puis danser la tension entre les deux pour les amener en harmonie dans notre cœur. J’ai déjà refait cet exercice à la maison, car il me parle beaucoup… Il est nécessaire que je fasse la paix en moi entre ces deux mouvements. 

Le dimanche matin, l’onction a mis en évidence la capacité de chacun d’être une part de Dieu les uns pour les autres. Nous avoir fait danser chacune des personnes de la parabole du Père Miséricordieux (le retour de l’enfant perdu) était comme ouvrir une porte pour accéder à l’amour infini… Que de cœurs ouverts !

En bienfait qui viennent de tes choix et/ou attitudes : avoir cultivé la bienveillance – introduire par de petits exemples concrets  – nous offrir ta connaissance et ton enthousiasme, ton sourire aussi, tes fragilités, tes doutes et avoir choisi une excellente cuisinière.

Encore merci à toi d’avoir osé et travaillé +++ pour nous offrir ce beau chemin d’amour et de transcendance. Merci à Denis pour sa présence, son soutien et sa disponibilité

Bonne route à vous deux et au plaisir de se revoir quand la vie nous le permettra 😉 .

PS :  j’ai oublié de te partager combien j’ai été emmenée par les musiques tu as choisies et offertes durant le week-end. Merci  Merci  Merci.

Marianne, 56 ans (Suite au Stage sur l'Archétype du Christ) Theux Biodanseuse depuis 18 mois à Spa

Je vis mon quotidien avec davantage d’ancrage

Baignée de la bienveillance et du respect échangés au sein du groupe, j’ai un autre regard sur la vie et les personnes que je croise, que ce soit dans le métro ou dans mon entourage…

Je vis mon quotidien avec davantage d’ancrage, de respect pour mes limites et de confiance pour m’ajuster aux divers événements que la vie me fait connaître (deuil, perte d’emploi,…).  Ces soirées me redonnent également confiance en l’être humain et sa capacité d’aimer, de rebondir…

Avoir plus confiance en moi, dans les autres, dans la vie… c’est tout simplement merveilleux !

 

Nathalie, 47 ans Woluwé - Pratique la Biodanza depuis plus de 6 ans 

Aida Biodanza Partager avec le coeur

Partager avec le coeur

Dans la Biodanza j’ai appris à partager avec le cœur, non avec la tête, sans penser à celui que j’ai devant moi, sans penser s’il est un homme ou une femme, grand ou jeune, s’il/elle m’attire ou non…

Nous partageons à partir du cœur, sans attentes, sans ego, peut-être sans nous connaître, sans savoir rien de notre vie, parce que l’unique chose qui importe, c’est le présent.

C’est bizarre de revenir à l’ancienne façon dont on nous a appris à échanger dans les relations quand tu as vu l’immensité de l’amour…

 

 

 

Aida Vilamala, 27 ans Ex-biodanseuse du groupe d'Ixelles