Poésie


Primevérité Primevère blanche

Primevérité (poème)

Frissons de l’aube Intimes tressaillements de tout commencement Devant vous je m’incline.   Vous êtes un sursaut de vie frêle Dans nos âmes fossiles.   Vous êtes l’oiseau dormant dans le giron du temps L’oiseau d’éternité.   Sur votre sépulture Je dépose un silence Immobile Que rien ne peut faner. Véronica Photos © Denis Orloff 


Tu veux découvrir la Biodanza? Cette lettre est pour toi…

Lettre ouverte à un·e futur·e danseur·euse de vie Veux-tu écouter la lettre plutôt que la lire? Tu existes quelque part, même si mes yeux n’ont pas encore croisé les tiens. Tu vis quelque part, à l’intérieur de toi, tout comme je vis à l’intérieur de moi. En ce sens, nous vivons exactement au même endroit. Le jour où tu viendras […]

coquelicot danseur de vie

« Moi, le Christ » : quand l’archétype s’exprime 2

« Nous n’aurons pas trop de notre vie entière pour remercier le Christ d’avoir remplacé la vengeance par la grâce, le pardon et l’amour. » Marcel Achard Voir aussi notre stage de Biodanza « Danser l’Archétype du Christ » du 16 au 18 novembre 2018 à Grand-Halleux (Vielsalm) Moi, le Christ Je suis la Voie, la Vérité et la Vie Le chemin scellant les […]

La lumière du Christ Monte Sahaja Peinture de Mooji

Moi, Dionysos… Poème vivenciel

Moi, Dionysos Le dieu errant au bruyant cortège Le dieu boiteux qui aime la chair crue Je suis né deux fois ―du ventre de ma morte mère, de la cuisse de Jupiter, mon père― Mais je suis mort bien plus encore Et il est juste de dire que j’ai beaucoup souffert. A la merci d’Héra et de ses ruses vengeresses […]


« Nous, les Dieux » – Vision poétique des archétypes des dieux et déesses 1

Préambule sur les archétypes en Biodanza L’archétype (littéralement « modèle ancien, des origines ») est une force ancestrale impersonnelle jaillissant directement de la nappe phréatique profonde de notre psychisme, l’inconscient collectif. Son pouvoir mobilisateur s’exprime notamment à travers les mythes, où il est coloré selon les filtres d’une culture donnée, et à travers les symboles des rêves, soumis cette fois aux filtres […]

Dieux sur Olympe

Coeur du vivant - goutte d'eau

Au cœur du Vivant – ou à la périphérie

La Biodanza m’a ouvert la porte de moi-m’aime et m’a dit « Entre, ici commence l’infini. » L’escalier descendait vers les profondeurs silencieuses, et au plus profond de ce silence s’ouvrit une autre porte sur le ciel d’un autre moi-m’aime, sur le bleu de tes yeux au cœur d’une rencontre. C’est ainsi que je t’ai rencontré·e, ma sœur, mon frère. Je te […]