Archives du jour : 11 mai 2019


Histoires de peau : notre besoin vital de contact

« Un corps qui n’est pas caressé commence à mourir. Le contact est une source de santé et constitue la plus importante de toutes les actions thérapeutiques. Notre peau est le seuil d’un mystère merveilleux. La peau ne remplit pas seulement la fonction de séparation. Elle est aussi ce qui relie, ce qui unit. Au commencement était la caresse… » Ainsi débute […]


contact peau à peau bébé maman

Dans son ouvrage «Pour une naissance sans violence », Frédérick Leboyer exprime magistralement l’importance du contact pour le bébé.

Pour une naissance sans violence

« C’est par le contact des mains qui le touchent, le caressent et prennent soin de lui que l’enfant perçoit tout : la nervosité, le calme, l’anxiété ou l’assurance, la tendresse ou la violence. Si ces mains le désirent. Si elles sont distraites. Ou pire encore, si elles le rejettent.

Entre des mains accueillantes, généreuses et tendres, le bébé s’ouvre et s’abandonne. Entre des mains brutales et hostiles, le bébé s’isole, se cache, se referme. Alors, avant de se presser à parcourir son petit corps frémissant, il convient de rester un instant immobile, les mains doucement posées sur lui. Pas des mains inertes, distraites ou absentes. Mais des mains vivantes, attentives, présentes, qui perçoivent et accompagnent la moindre vibration de son corps.

Des mains légères, non autoritaires. Des mains qui ne demandent rien. Des mains qui «sont » tout simplement là. Légères mais pleines de tendresse. Et de silence.

Il est des mères qui tapotent machinalement leur bébé, croyant le caresser. Qui le secouent croyant le bercer. Qui ont des mains sans chaleur, sans vie, sans l’intelligence du cœur. Des femmes qui, aux prises avec leurs propres émotions, suffoquent, étouffent littéralement leur propre enfant. Cependant, quelles sont les mains qui conviennent le mieux à l’enfant ? Celles de sa mère, bien sûr. A condition que celle-ci soit consciente de ce qui vient d’être dit. Mais qui ne s’apprend pas. Et encore moins s’oublie. »

Le sujet du contact et du toucher vous intéresse? N’hésitez pas à lire l’article de fond sur ce blog : « Histoire de peau…le besoin vital de contact »

toucher-bebe